07 novembre 2005

Fusillons les fumeurs !

Ceci est une réaction à un post paru sur Esprit du vinaigre et nommé "Vous reprendrez bien un peu de fumée". N'arrivant pas à envoyer un commentaire sur le blog, passons-en par ici, hein...

Non, vous avez pas compris. Faut pas interdire la cigarette dans les restos ou autres lieux publics, faut pas en interdire la vente. Faut tout simplement coller les fumeurs contre un mur et flinguer direct. Ca laisse pas de trace…

Mais si on commence à faire la même chose pour tous les imbéciles intolérants (et hystériques du politiquement bien pensant), on résoudra vite le problème de la faim dans le monde…

Je pensais arrêter de fumer, mais des réactions comme celles que je peux lire ici me feraient plutôt persister, juste histoire de pas être dans la même étable que tous les autres moutons…. Béééééérk. Et de faire chier les grenouilles de bénitier hypocrites.

Oui, la clope, ça accroche (= rend dépendant, pour ceux qui sauraient pas), oui c'est pas très bon pour la santé. Mais PERSONNE ne nous oblige à fumer : si je fume, c'est moi et moi seul qui en suis responsable (même si ça peut sembler contradictoire par rapport à mon précédent argument).

Et interdire ! Quelle idée idiote. D'abord, rappelez-vous de la somptueuse efficacité de la Prohibition aux US. Et la coke ou l'héro sont pas en vente libre mais font des dégâts bien plus effrayants que la clope. Mais, surtout, revenons au précédent point : c'est pas parce que quelque chose est en vente libre que vous êtes obligé de l'acheter et de le consommer. Soyez (soyons) responsables de v(n)os actes, bordel !

Par ailleurs, vivre en bonne intelligence, c'est essayer de faire en sorte de ne pas gêner les autres tout en pouvant soi-même en profiter. Ce qui implique effectivement de ne pas fumer dans certains lieux comme un train ou un resto taille placard à balais. Mais, dans un endroit où il est possible de séparer les espaces fumeurs et non-fumeurs, la question ne devrait même pas se poser. Suffit simplement d'éviter ces dispositions débiles qui obligent les non fumeurs à passer par la salle fumeur pour aller à celle qui leur est dévolue. On inverse et tout le monde est content.

Mais la clope n'est pas la seule concernée par la vie en communauté. Le mec ou la nana qui se sont mis deux litres de "sent-bon" sur la fiole ou qui sont pas lavés depuis 10 jours, je trouve ça insupportable. De même que celui qui hurle (dans son portable ou dans l'oreille de son voisin) sans chercher à savoir s'il dérange. Mais est-ce qu'il faut légiférer pour autant ? Interdire le parfum, coller des PV à ceux qui se lavent pas, obliger les gens à se taire au resto, non, c'est pas une vie. On va quand même pas obliger les gens à rester chez eux collés devant la "nouvelle star'ac bachlor". Et de toutes manières, légiférer à tour de bras, ça serait encore une bonne façon de déresponsabiliser les gens. Vous n'en avez pas marre qu'on vous dise toujours ce que vous devez faire ? Moi, si.

Posté par Babaluma à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fusillons les fumeurs !

Nouveau commentaire